9 février, 2011

Archive journalière

Foug / Val de l’âne – Poliste français

Créé par le 09 fév 2011 | Dans : Insectes et papillons

polystegallicus.jpg

Cet insecte méditerranéen, remonte jusqu’à notre secteur pour chasser les chenilles.    

Foug / Morévignes – Moro Sphinx

Créé par le 09 fév 2011 | Dans : Insectes et papillons

morosphinx.jpg

Ce papillon butine les fleurs, en vol sur place, tel le colibri. Difficile à photographier, car il est souvent en mouvement.    

Foug / Moncel – Grand Sylvain

Créé par le 09 fév 2011 | Dans : Insectes et papillons

grandsylvain.jpg

Il vole de juin à juillet, ignore les fleurs et ne se nourrit que de miellat dans les bois clairs, les berges et tous lieux humides.    

Foug / Moncel – Gendarme

Créé par le 09 fév 2011 | Dans : Insectes et papillons

gendarmes.jpg

Il hiverne et sort du sol au printemps au pied des arbres à feuilles caduques.    

Foug – Echiquier de Russie

Créé par le 09 fév 2011 | Dans : Insectes et papillons

echiquierderussie.jpg

Ce méditerranéen devient très courant dans notre  secteur, sans doute une preuve du réchauffement climatique.     

Foug – Criquet noir ébène

Créé par le 09 fév 2011 | Dans : Insectes et papillons

criquetnoirbne.jpg

Il fréquente les lisières et les lieux herbus secs.    

Foug – Couple d’Azurés de la Sarriette

Créé par le 09 fév 2011 | Dans : Insectes et papillons

coupledazursdelasarriette.jpg

D’avril à octobre, ce papillon vole peu et passe son temps sur les plantes basses de prairies sèches.  

  

Foug / Harouin – Cordurie à deux tâches

Créé par le 09 fév 2011 | Dans : Insectes et papillons

corduliedeuxtaches.jpg 

 Cette libellule est peu commune voire rare et se voit parfois prés des lieux humides.      

Foug – Citron

Créé par le 09 fév 2011 | Dans : Insectes et papillons

citron.jpg

Ce papillon est l’un des premiers à nous annoncer l’arrivée du printemps. 

  

Foug – Monument de Savonnières

Créé par le 09 fév 2011 | Dans : Foug - Histoires

monumentsavonnikon1.jpg  

dessinmonumentsavonnires1.jpg

Dessin offert par une élève de sixième du collège Louis Pergaud de Foug

En 1869, un dominicain, le père Gosserez, ancien élève du petit séminaire de Pont  à Mousson, prêchant une retraite à Foug, émit l’idée de commémorer  les événements de Savonnières par l’érection d’un monument à l’endroit où la légende plaçait le centre de l’antique agglomération.   Le Maire Royer-Colle, y donna adhésion. Le 13 novembre , il « rappelle au conseil qu’à l’époque de l’invasion des Romains dans les Gaules, existait une ville sur le territoire actuel de Foug. Aujourd’hui complètement disparue, il y avait encore des vestiges au milieu du siècle dernier. Savonnières, siège d’un concile, avait eu un rôle politique important et il paraît convenable pour perpétuer le souvenir de cette antique cité, d’ériger sur les ruines, une colonne commémorative à cette vieille ville Lorraine » . Le conseil municipal ouvre un crédit de 400 francs.    L’architecte Conrard fut chargé des travaux. En creusant pour les fondations, on découvrit à un mètre et demi de profondeur, des ossements humains et une dizaine de crânes  assez bien conservés, ce qui donna à penser qu’on travaillait sur le cimetière de Savonnières.  

Le monument fut terminé en 1870, une croix de lorraine posée sur un socle en grosses pierres trouées, prises dans les bois communaux. Au pied de la croix on peut lire :

 · Époque druidique

· Traité d’alliance entre les trois Rois Francs 859

· L’antique Savonnières 1870

· Concile de 859 et 862

  Le 5 Juin 1870, jour de la pentecôte, l’inauguration fut solennelle ; on avait emprunté la décoration et les ornements à la cathédrale de Toul. Une foule nombreuse escorta l’Évêque, le Clergé et la Municipalité, suivis par la Clique de Foug conduite par M. Zinn, mêlait sa note gaie à la gravité des chants liturgiques et ajoutait à l’éclat de la fête.

12

C&S |
La vie est belle |
urmila |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aminaruto
| SOLIYA COMMUNICATION
| la grandeur informatique